Bonus 100 € Bwin

Conseils pour pronostiquer au Cote et Match| Conseils

Les astuces pour jouer au Cote et Match

Conseils pour pronostiquer au Cote et Match

Pronostiquer au Cote et Match

Le Cote et Match est également un jeu de pronostics, mais cette fois-ci les gains ne dépendent pas des autres joueurs, mais uniquement des cotes fixées par la Française Des Jeux (FDJeux) sur les différents matches. Une cote de 2.0 garantie de doubler la mise, même si tous les parieurs ont joué ce résultat (dans la limite du règlement de ce jeu).

C'est le même principe que chez les bookmakers, sauf qu'il faut au moins parier sur 2 matches, ce qui rend la tâche déjà plus difficile, et que les cotes sont en général inférieures chez la Française des Jeux par rapport aux bookmakers dont le pourcentage des mises redistribuées est de l'ordre de 90 %, contre 65 % pour la FDJeux. Il faut cependant noter que le Cote et Match donne droit à une chance de type 'Loterie' puisqu'il y a un numéro chance qui permet de gagner même ayant tout faux au pronostic... Au départ fixé à 125 euros, le numéro chance ne rapporte plus que 25 euros...

La différence par rapport au Loto Foot est que l'on peut espérer gagner souvent (plusieurs fois par mois), mais que les gains (ou plutôt rendement, c'est à dire bénéfices/mises) restent faibles, puisque dans le meilleur des cas on multipliera par 1000 sa mise, contre 3 millions pour les Loto Foots dotés d'un Super Pactole.

Sélection des matchs - comment choisir ses matchs ?

Il ne faut pas tomber dans le piège de jouer toutes les petites cotes (de 1.10 à 1.40) car elles ne veulent pas forcément dire que le match est gagné d'avance. La cote est fixée par rapport au deux critères : la probabilité de chacun des résultats (comme l'estimerait un parieur averti), mais surtout 'prévision' de la répartition des mises des parieurs, qui est en grande partie liée à la notoriété des équipes.

On peut donc adopter le principe suivant: pour chaque match, on ne regarde pas la cote fixée par la FDJeux, mais on fixe soit même une cote pour chacun des trois résultats. Ensuite, on compare les cotes estimées avec les cotes de la FDJeux, et on retient les résultats où la cotes proposée par la FDJeux est supérieure à notre estimation.

Voici un exemple: Lyon - Toulouse. Je pense que la cote devrait être de 1.30 - 3.45 - 5.25, et la FDJeux propose 1.20 - 3.70 - 6.85. Il n'est pas intéressant de jouer Lyon gagnant, même si c'est le résultat le plus probable. Il vaut mieux jouer le nul et le 2, car la cote de la FDJeux est sur-estimée.

L'exemple ci-dessous a été publié à 5 jours du match Lyon - Toulouse, et le résultat pour l'anecdote fût de 0-0.
Cette technique marche très bien sur un seul match (chez les bookmakers par exemple), mais nécessite plus de patience sur 3 matches puisqu'il faut de la réussite sur les 3 matches.

Accepter la possibilité d'avoir une ou deux erreurs sur 5 ou 6 matches

Un autre conseil est de jouer des systèmes à partir de 4 matches sélectionnés (3 sur 4, 3 sur 5, 4 sur 5...). Même si l'on pense être sûr du résultat de ses 4, 5 ou 6 matches, les faits sont là et montrent que souvent on ressort avec 1, 2 voire 3 erreurs sur ces matches. Il vaut mieux donc ne pas être trop gourmand.

Logiciel Loto Foot PronoFoot Expert Plus


Voici 6 approches de jeux qui semblent intéressantes au Cote et Match avec gains à partir de 3 bons pronostiques :

1. Jeu avec 3 à 6 matches 'sûrs' en système simple (cotes de 1.05 à 1.35)
Certains matches à faibles cotes restent des valeurs presque sûres, une fois les données du match bien analysées. Il est donc intéressant de piocher 3 à 6 matches et de jouer un système simple. L'avantage de cette technique est qu'elle permet de gagner souvent, mais d'à peine doubler sa mise. La seule manière de gagner une somme intéressante est donc d'augmenter sa mise, au risque de la perdre également.
2. Jeu avec 3 matches 'presque sûrs' en système simple (cotes de 1.30 à 1.60)
Au lieu de choisir des matches à très faibles cotes, on peut choisir des matches dans la fourchette 1.30-1.60, ce qui garantira d'au moins de doubler sa mise de départ, jusqu'au quatre fois sa mise. Ici, on prend plus de risques que dans l'approche 1, mais les bénéfices sont loin d'être ridicules.
3. Jeu avec 3 matches dont 2 'sûrs' et un troisième à cote intéressante (cotes de 2.0 à 10.0)
Il est possible d'avoir remarqué sur la liste un ou plusieurs matches surcotés, par exemple une surprise très probable à 6 contre 1, ou encore un nul presque évident à 3 contre 1. Malheureusement, si l'on n'est pas inscrit chez un bookmaker, on ne pourra pas jouer ce match en simple chez la FDJeux. Une solution consiste à trouver 2 matches vraiment sûrs (par exemple Arsenal et Manchester United gagnant simultanément à domicile) et d'ajouter le match que l'on a sélectionner. L'avantage ici est qu'en plus de pouvoir jouer un match 'presque seul', on va majorer les gains de 20 à 30 % en fonction de la cote des 2 matches presque sûrs. L'inconvénient est qu'il faut absolument ne pas s'être trompé sur ces matches vraiment sûrs, au risque de perdre toutes les mises.
4. Jeu avec 6 matches nuls en système multiple 3 sur 6 (cotes de 2.50 à 3.60)
Cette approche consiste à choisir 6 matches qui risquent de se terminer en match nul, ce qui est toujours possible dans le football moderne, et dans les championnats équilibrés tels que la Ligue 1, la Ligue 2, et encore plus le National. L'avantage ici est que le match nul a toujours (sauf très rares exceptions...) une cote supérieure à 2.5, et même 3.0, car le nul est le résultat le plus incertains au football, même si paradoxalement beaucoup de matches se terminent en nul! Il vaut mieux donc se risquer à la recherche des nuls, et en jouant un système 3 sur 6 (20 combinaisons), on est sûr d'être remboursé de sa mise si on a 3 matches bons sur 6, et on commence à faire de jolis bénéfices à partir de 4 matches bons.
5. Jeu avec 6 résultats surprises en système multiple 3 sur 6 (cotes de 2.75 à 10.0)
Cette approche est une variante de l'approche 4, mais ne se limite pas aux matches nuls. Elle consiste à sélectionner des résultats avec des cotes supérieures à 2.75 (jusqu'au 10.0 contre 1.0) et de jouer un système 3 sur 6 (toujours 20 combinaisons). Dès que 3 matches sont bons, les bénéfices sont là. Le seul inconvénient ici est que l'on peut attendre une bonne dizaine de jeux avant de toucher quelque chose, mais si l'on trouve 5 ou 6 résultats surprises, on frôlera un gain égal à 1000 fois la mise de départ !
6. Jeu avec 1 fixe et un 'triple' équilibré (cote 2.20 - 2.50 - 2.20)
Cette stratégie est légèrement différente des précédentes, puisqu'elle propose de ne trouver qu'un seul match en résultat simple (donc pronostic), et de tripler le second qui devra être choisi avec 3 cotes très équilibrées, par exemple 2.15-2.55-2.55, ou encore 2.20-2.50-2-20... En jouant 3 jeux de 2 matches chacun en 2 sur 2 (c'est à dire en développant le triple), on est sûr de gagner si le match fixe est juste. L'avantage est donc de contourner l'obligation de pronostiquer sur 2 matches, l'inconvénient est que le second match vient ponctionner un pourcentage de l'ordre de 25 % sur les bénéfices du premier, puisque les cotes idéales du second match devrait être de 3.00-3.00-3.00. A noter que si l'on peut connaître avant la Française Des Jeux un match qui va être annulé, on peut remplacer le 'triple' par le match annulé.

Depuis la rentrée 2004, il est possible de jouer uniquement sur 2 matches au Cote et Match. Les formules de jeu ci-dessus peuvent bien sûr être utilisée avec des système 2 sur 6.

En 2006, certains matches sont désormais jouables en simple. Il s'agit en général des grandes affichent. Plus besoin de combiner donc ces matches pour gagner. De plus, les cotes proposées sur ces matches en simple tendent à être plus élevées, ce qui veut dire que le parieur est moins désavantagé !

Comme pour tous les jeux de pronostics, il ne faut pas se décourager après plusieurs échecs, même si c'est plus facile à dire qu'à faire. La patience et la persévérance finissent toujours par payer si l'on garde une certaine rigueur dans le choix des matches !

Pour plus de conseils: Les conseils généraux sur les Pronostics au Football

Visitez également le Cote et Match : FAQ, Méthodes et Concours, vous y trouverez de nombreuses discussions et explications, notamment sur la "Méthode Bioman" (systèmes multiples au Cote et Match) et la "Méthode Heinz".

Dernière mise à jour le 17 juin 2007

Haut de page