Pronos Ligue 1 - Des matches nuls à foison lors de cette journée de championnat.

Un point et l'addition s'il vous plait - Quatre nuls en Ligue 1 et on s'en va.

Un point et l'addition s'il vous plait - Quatre nuls en Ligue 1 et on s'en va.

Lors de cette autre journée de Ligue 1 et avant, pour plusieurs équipes, d'enchainer trois matches en une semaine, puis avec de la coupe de France en fin de mois, l'indécision pourrait perdurer longtemps au sein de pléthore de rencontres. Notamment dans l'antre du Chaudron où les Artésiens de Lens tenteront d'enchaîner un deuxième clean sheet cette saison face à des Verts qui tenteront eux de retrouver des couleurs. Les Merlus, toujours sans succès depuis septembre, pourraient ne jamais parvenir à prendre le dessus sur un SCO d'Angers bien regroupé, tout comme le sera certainement le MHSC à Strasbourg au sein d'un duel particulièrement agréable à visionner assurément. Enfin, au Vélodrome, les Dogues auront assez de mordant pour confirmer un retour en forme étincelant face à des Phocéens qui aimeraient se montrer brillant. En avant toute - On ferme ! ...

St Etienne - Lens

Parier3,60Match nul

Pour débuter la 21ème journée de Ligue 1, c'est déjà un premier match indécis jusqu'au bout auquel on pourrait fort bien assister ce samedi après-midi entre Saint-Etienne, 20ème avec 12 points et Lens, 6ème avec 30 points, deux équipes qui, pour des raisons diamétralement opposées de classement, peuvent se contenter d'une belle résistance.

Les Artésiens viennent de se rassurer pleinement face à Rennes après pléthore de matches sans succès (six) non sans avoir jamais démérité pour autant. Après un nul référence face au PSG et un début d'année en coupe de France réussi avec une belle qualification acquise au forceps face au voisin Lillois, les Lensois sont donc venus à bout aussi de Bretons bien regroupés et encore une fois dans les dernières minutes grâce à Wesley Saïd. Les Sang et Or sont d'ailleurs passés maîtres dans l'art de maitriser le fameux 'Money Time' ces dernières semaines, mais c'est plutôt logique car à force de pousser comme ils le font souvent et comme ce fut le cas face à Rennes, leurs adversaires craquent physiquement souvent.

Ils sont ainsi aller chercher un succès salvateur mais logique, après avoir toujours chercher encore une fois à pousser jusqu'au bout, tout en se heurtant souvent à une discipline rennaise collective en défense. Avec des résultats récents qui n'étaient plus à la hauteur de leurs espoirs, les Artésiens se sont remis sur de bons rails après un duel complexe face à Lille en coupe qui avait laissé des traces physiques et mentales. Mais le gros abattage défensif lensois cette fois a fait que Rennes a réalisé l'une de ses plus faibles performances offensives de la saison avec 0 tir cadré notamment. Pour une fois depuis longtemps, Lens n'a pas encaissé de but quant à lui, de bon augure avant de se rendre dans le Forez.

Car même si les Verts accumulent les revers avec frayeur depuis cinq matches en Ligue 1 de suite, ils n'ont pas abdiqué pour autant. Les premiers matches de 2022 seront donc cruciaux pour les hommes de Pascal Dupraz, sur le banc depuis décembre en lieu et place de Claude Puel, afin de partir du bon pied dans une dernière et longue ligne droite où chaque point sera important. Ayant repris de la fraicheur physique après un match reporté face à Angers la semaine passé en raison du grand nombre cas de Covid du côté des Scoïstes, les Stéphanois doivent néanmoins composer avec les départs pour la CAN 20212 au Cameroun de Moukoudi et Neyou mais aussi de Sow, Bouanga et Khazri et alors que Green est blessé, voilà qui n'a rien de rassurant à l'entame de cette nouvelle année.

Toutefois, Lens, sans Haïdara et Ganago également parti en Afrique avec le Mali et le Cameroun, et son coach reconnu désormais Franck Haise peuvent accuser un peu le coup physiquement parlant de deux matches pleins et intenses d'affilée livrés face Rennes et Lille et savoir se contenter ainsi finalement dans le Forez de ne pas perdre, un mal pour un bien, dans un sens le "Vert" à moitié vide, à moitié plein.

Les compositions probables :

St-Etienne : Bernardoni, Maçon, Nadé, Kolodziejczak, Trauco, Youssouf, Moueffek, Camara, Aouchiche, Nordin, Boudebouz
Absents : Green, Hamouma (blessés), Bouanga, Khazri, Neyou, Moukoudi, Sow (CAN 2021)

Lens : Leca, Gradit, Danso, Medina, Clauss, Berg, Doucouré, Frankowski, Fofana, Kakuta, Kalimuendo
Absents : Machado (blessé), Haïdara, Ganago (CAN 2021)

Lorient - Angers

Parier3,30Match nul

Pour poursuivre au sein de cette ultra-serrée 21ème journée de Ligue 1, Lorient, 18ème avec 16 points et Angers, 12ème avec 25 points seront opposés, deux équipes qui, méforme chronique aidant ce derniers temps, peuvent se retrouver dans le partage des points finalement.

Assez durement touchées par l'inconnue que laisse planer la Covid-19, les deux formations n'ont plus joué depuis le 22 décembre dernier, avec un nul salvateur de Lorient sur le PSG et une défaite d'Angers lors de la réception de Montpellier. Du côté de Lorient, l'entraineur Christophe Pelissier, a terminé sa semaine d'isolement tout comme Monconduit, Le Fée, Jenz, Mouazan et Mouyokolo. C'est donc volontiers que les Merlus récupèrent certains éléments avec parcimonie toutefois. Il faut dire que douze joueurs, testés positifs à la Covid-19, ont été mis à l'isolement (Thomas Monconduit, Enzo Le Fée, Moritz Jenz, Loris Mouyokolo et Baptiste Mouazan étaient de retour lors de la reprise).

Ce match face à Angers sera donc le premier d'une longue série de trois en une semaine à savoir enchainer, alors qu'ensuite les merlus auront quinze jours sans jouer, voilà un calendrier complexe à gérer pour une équipe qui n'a plus gagné depuis le 22 septembre dernier en Ligue 1 tout de même. Du côté du SCO, et après une reprise éparpillée depuis fin décembre à cause du Covid, c'est tous ensemble, le lundi 10 janvier, que ce petit monde s'est remis au travail. Toutefois, entre les joueurs partis à la Coupe d'Afrique des Nations, ceux qui ont été transférés et les blessés, le groupe reste lui aussi amoindri. Ainsi, les quatre joueurs partis disputer la Coupe d'Afrique des Nations (Ebosse, Bahoken, Ounahi, Boufal) sont absents au même titre que les prêtés Bernardoni et Thioub à Saint-Etienne, Bobichon à Nancy et El Melali à Pau. Mais ce n'est pas tout, Gérald Baticle doit composer avec Romain Thomas et Mohamed-Ali Cho, les deux touchés au dos.

Voilà qui n'a rien de rassurant non plus donc lors de ce voyage de 255 kms alors que les Scoïstes restent sur trois revers inquiétants dont un en coupe de France notamment. Dès lors, ces deux équipes amoindries tant physiquement que mentalement et qui doivent faire avec une mauvaise passe sanitaire, peuvent se contenter en ce sens du partage des points, en attendant des jours bien meilleurs et le retour escomptés de certains titulaires. Un point c'est tout, et on s'en va.

Les compositions probables :

Lorient : Nardi, Mendes, Laporte, Jenz, Le Goff, Le Fée, Monconduit, Abergel, Boisgard, Moffi, Laurienté
Absents : Ouattara (CAN 2021), Morel, Lemoine et Diarra (blessés) + Covid-19 (12 joueurs contrôlés positifs)

Angers : Petkovic, Manceau, Traoré, Thomas, Cabot, Mathias Lage, Mangani, Fulgini, Doumbia, Cho, Ninga
Absents : Covid-19 + Brahimi, Ould Khaled (blessés), Boufal, Ounahi, Ebosse, Bahoken (CAN 2021).

Strasbourg - Montpellier

Parier3,55Match nul

Au cours de cette 21ème journée de Ligue 1, que l'on sent extrêmement indécise à cette époque de l'année, Strasbourg, 8ème avec 29 points et Montpellier, 5ème avec 31 points peuvent vérifier cet adage de cette journée parmi l'élite et se contenter d'un résultat nul assurément.

Après une élimination en coupe de France en début d'année 2022 par Montpellier déjà ... Strasbourg s'est de suite bien repris en allant s'imposer dans le derby de l'Est sur la pelouse des Grenats de Metz. Les Alsaciens de Julien Stéphan, face à des Messins il est vrai diminués, n'ont même pas été en danger. Le score de 2-0 aurait ainsi pu être bien plus sévère compte tenu du grand nombre d'occasions obtenues par le RCS. Auteur d'une nouvelle grande performance, Ludovic Ajorque (suspendu ce week-end) n'est pas étranger à cette belle réussite grâce notamment à un but et une passe décisive.

Après avoir étouffé son adversaire vingt minutes durant tout en manquant de réalisme en première période, le RCS a eu le mérite de persévérer, maitrisant le match d'un bout à l'autre finalement. Par ailleurs, malgré les absences du gardien Sels (Covid-19) et des défenseurs Djiku (CAN) et Le Marchand (dos) et pas de retour avant avril, Strasbourg fut robuste. Il faudra encore bel et bien l'être car Montpellier est en place après la première partie de saison.

Titulaire de six succès de suite, le MHSC est en forme olympique cet hiver porté par les jambes de feu d'un Téji Savanier intenable et courtisé par une grosse offre de la MLS et plus particulièrement du Los Angeles Galaxy. Il faut dire qu'il détient des statistiques avantageuses. Encore impliqué face à Angers sur trois des quatre buts, il est sur le podium des joueurs de Ligue 1 ayant le plus cadré cette saison et reste un poison pour les défenses avec près de 50 fautes subies sur lui. Le chef d'orchestre du Montpellier HSC est une beauté de technique, de vista, et de qualité de passe. A 29 ans il atteint la plénitude de ses moyens. Adulé jusque dans les plus grands clubs par les plus grands joueurs, le natif de la cité Gély (un quartier défavorisé de Montpellier) mériterait de voir un avenir en bleu et de connaître la Ligue des Champions. Olivier Dall'Oglio le sait bien et axe son équipe autour de son milieu de terrain. L'entraineur de Montpellier devra se passer d'Oyongo (CAN 2021), de Pedro Mendes (grosses blessure) mais aussi Estève (blessé) laissant un trouble quant à a réussite de ce délicat voyage dans l'Est.

Avec tant d'atouts offensifs de chaque côté et une réussite certaine ces derniers temps, les deux équipes peuvent au fur et à mesure de l'avancée de la partie ne pas parvenir à se départager et ainsi trouver le temps long, très long et jusqu'au bout.

Les compositions probables :

Strasbourg : Sels (Kawashima) - Guilbert, Nyamsi, Perrin, Caci, Liénard - Sissoko, Bellegarde, Thomasson - Waris Gameiro.
Absents : Ajorque (suspendu), Le Marchand (blessé), Djiku, Diallo (sélection).
Incertains : Sels (covid), Mothiba (reprise)

Montpellier : Omlin - Souquet, Cozza, Sakho, Ristic - Ferri, Chotard - Mollet, Savanier, Mavididi - Wahi.
Absents : Estève, Pedro Mendes (blessés), Oyongo (CAN)

Marseille - Lille

Parier3,45Match nul

Alors que se terminera ce dimanche soir la 21ème journée de Ligue 1, l'indécision pourrait y perdurer jusqu'au bout également entre Marseille, 3ème avec 36 points et Lille, 10ème avec 28 points, deux formations à même de ne jamais parvenir à se départager, forme récente aidant ces derniers temps.

Le Champion de France en titre est en effet enfin lancé sur une belle dynamique notamment grâce à une campagne en Ligue des Champions au sein de laquelle ils ont terminé premiers du groupe et où ils sont qualifiés pour les huitième de finale le mois prochain à disputer face à Chelsea. Mais c'est une autre histoire. Les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont pu bien récupérer après leur match reporté face à Lorient la semaine dernière.

Le CSKA Moscou a mis en route des discussions pour Yusuf Yacizi, le milieu offensif de 24 ans et un prêt avec option d'achat semble sur la bonne voie (12 millions d'euros). Les Dogues pourraient bien pour ce voyage dans le sud de la France récupérer également des joueurs testés positifs au covid-19 en 2022 comme David (16 buts cette saison), mais aussi André et Xeka. Mais ce n'est pas tout, Celik, Weah et Jardim ont récupéré quant à eux de leurs blessures même si pour le Turc Yilmaz, à son tour testé positif récemment, un doute subsiste quant à sa participation à ce duel au Vélodrome.

Il faudra cependant être au top car ce n'est ni plus ni moins que la meilleure défense de l'élite avec 15 buts encaissés qui se présentent aux Nordistes. Les Olympiens arrivent donc sur la pelouse du Vélodrome avec certaines certitudes quant à leur arrière-garde. S'ils parviennent que trop rarement à être emballants, les Phocéens n'en sont pas moins sur le podium de l'élite et les derniers résultats des hommes de Jorge Sampaoli donnent raison au mentor argentin.

Si l'OM devra se passer de Dieng et Gueye pour cause de CAN 2021 au Cameroun, mais aussi surement encore d'Alvaro, Gerson et Milik, touchés par la Covid-19,il pourra compter sur deux pièces maîtresses actuellement que son Payet (8 buts) et Ünder (7 buts), indispensables au bon fonctionnement du jeu phocéen ces dernières semaines. Il faut dire que toutes compétitions confondues, l'OM n'a perdu que deux fois en un an sur son terrain (Lens et Brest). Solide, il n'a ainsi encaissé que trois buts au cours de ses neuf plus récents matches depuis fin novembre, un signe d'une fébrilité bel et bien désormais très éloignée de terres marseillaises.

Après certains déboires en début de saison, voilà donc Marseille et Lille au sommet de leur forme pour entamer la dernière et longue ligne droite d'une année 2022 palpitante à bien des égards. A ce titre, ces deux formations d'une valeur sensiblement similaire ne seraient par contre un résultat nul les laissant finalement une belle dynamique déjà entamée en fin d'année passée.

Les compositions probables :

Marsseille : Lopez - Lirola, Saliba, Caleta-Car, Peres - Guendouzi, Kamara, Harit - Ünder, Payet, Luis Henrique.
Absent : Dieng (suspendu/sélection), Gueye (sélection).
Incertains : Alvaro, Gerson, Milik (covid), Mandanda, Rongier (pépin physique).

Lille : Grbic - Djalo, Fonte, Botman, Reinildo - Gomes, André, Sanches, Bamba - Weah, Yilmaz.
Absents : Ikoné, Yazici (départ).
Incertains : Celik (blessé), Weah, Jardim (reprise), Yilmaz (covid), David, André, Xeka, Lihadji, Bradaric (Covid, certainement de retour).