Chelsea, Real Madrid, Manchester City, Paris SG - Quatre équipes, deux heureux.

KMB et KB doivent s'illustrer. Deux buteurs à privilégier.

KMB et KB doivent s'illustrer. Deux buteurs à privilégier.

Après le 1/1 en Espagne, les Blues de Thomas Tuchel attendent les Madrilènes de Zidane qui peuvent jouer de leur expérience de ces grands rendez-vous pour sortir le gros match. Il faudra en sortir un énorme pour les Parisiens s'ils veulent battre un Manchester City, devenu au cours des mois le logique favori de la compétition. Mais le PSG sait être parfois cette saison et surtout à l'extérieur sans public à un niveau auquel on ne l'attend plus. Paris is magic ?

Manchester City - Paris SG

Parier2,80Kylian Mbappé marque

Le voilà désormais le match le plus attendu de l'année pour le PSG qui se déplace à Manchester Cityavec cette obligation de gagner et de marquer par deux fois au moins à cette occasion après avoir laissé filer le succès au Parc la semaine passée. Si cette situation n'est pas aisée, les Parisiens ont appris de leurs erreurs du passé et ont toujours su rebondir dans cette compétition cette saison même quand on s'y attendait le moins.

Dès lors, une surprise de leur part n'est pas à exclure. Il faudra être à la hauteur cependant bien sur pour les hommes de la capitale mais c'est pour que ses stars brillent que le club oeuvre. Dès lors, Kylian M'bappé notamment est attendu pour être au firmament lui qui a été révélé à ce niveau à l'Etihad Stadium lors de sa première titularisation européenne sur cette pelouse en 2017 avec Monaco. Depuis de l'eau a coulé sous les ponts et l'enfant de Bondy est devenu l'un des meilleurs joueurs du monde. Gêné par son mollet droit, il ne s'est pas entrainé dimanche soir après avoir été laissé au repos du groupe face à Lens samedi dernier.

Meilleur buteur toutes compétitions confondues du PSG (37 buts), le champion du Monde 2018 porte les espoirs de tout un club autour duquel, avec Neymar, le Paris SG s'est articulé au fil des années. L'examen de contrôle passé par l'ancien Monégasque s'est montré rassurant et nul doute qu'il sera au top sur la pelouse mancunienne mardi soir au premier coup de sifflet du corps arbitral, Mauricio Pochettino n'avait d'ailleurs aucun doute lui non plus à ce sujet.

Et il faudra être au niveau demandé pour refaire ce lourd handicap initial et savoir aller chercher le succès. Le technicien et son groupe de 25 convoqué (même Gueye suspendu) se sont envolé lundi. Placé dans son traditionnel 4-2-3-1, le PSG a les moyens d'aller chercher son billet pour la finale sur la première mi-temps de folie dont ils ont été capables au Parc à l'aller. Il faudra tout simplement en résumé être en mesure de réitérer un match plein 90 minutes durant cette fois et affiché autant de solidarité que face à Barcelone ou au Bayern Munich. Est-ce que le physique qui est en jeu ou le mental fait partie intégrante de cet état de fait ?

C'est aux joueurs de le démontrer. Manchester City avait l'occasion de fêter le titre ce week-end quant à lui après son succès face à Crystal Palace mais il faudra remettre les hostilités. Pour ce faire il fallait en effet que Liverpool s'impose à Manchester United, un match qui a été reporté à cause de supporters indésirables sur le terrain des Red Devils. Ce n'est que partie remise. Pep Guardiola quant à lui peut se targuer d'avoir l'embarras du choix avec un groupe au complet sans suspendu ni blessé, un luxe à cette époque de l'année.

L'entraineur espagnol dispose d'un groupe qui s'est solidifié ainsi avec le temps. Les Sky Blues ont en effet retrouvé ces dernières semaines une assise défensive qui leur faisait défaut ces derniers mois notamment grâce à la venue de Ruben Dias, aux progrès visibles de certains joueurs en cours de route et aussi d'un changement notable de tactique. A part Lille, personne ne fait ainsi mieux terme de clean sheets dans les cinq plus grands championnats du Vieux Continent, c'est dire la tâche qui attend le PSG.

Mais tout ça le PSG le sait pertinemment et c'est en taille-patron qu'il doit arriver sur le terrain, tout comme Neymar devra l'être en attaque. En jambe face à Lens tout en en gardant sous le coude, le Brésilien semble avoir l'envie comme jamais d'en découdre et de montrer qu'il fait partie des trois meilleurs joueurs dans ce bas monde du ballon rond. Tout en gestion face aux Artésiens, il arrive donc à 100% de sa forme pour le match de l'année. Les cadres convoqués sur la pelouse ont répondu présent face à Lens donc, il en était de même pour un Marquinhos intraitable et désormais convoité par le Real Madrid ni plus ni moins. C'est logique. Il vole au-dessus du lot ces dernières semaines et n'est plus seulement ce défenseur attendu mais aussi ce joueur multi-tâches capable de raids dévastateurs apportant le surnombre et pouvant faire la différence.

Une différence et une expérience nécessaires à l'exploit d'un PSG capable de marquer son temps avec un succès en Angleterre et de prendre son envol pour une finale de Ligue des Champions, une seconde de suite, qui marquerait un autre tournant dans l'évolution du club qatari. Chiche, on rit ?

Les compositions probables :

Manchester City : Ederson, Walker, Stones, Dias, Zintchenko, B. Silva, Rodri, Gundogan, Mahrez, Foden, De Bruyne

Paris SG : Navas, Florenzi, Marquinhos, Kimpembe, Diallo, Paredes, Verratti, Neymar, Draxler, Di Maria, Mbappé
Absents : Bernat (blessé), Gueye (suspendu)

Chelsea - Real Madrid

Parier2,90Karim Benzema marque

La seconde demi-finale de Ligue des Champions semble bel et bien ouverte entre Chelsea et le Real de Madrid, mais l'expérience madrilène peut assurément faire la différence. Hala Madrid !

Toutefois, les Blues de Thomas Tuchel ont dominé dans leur ensemble la première manche en Espagne et ont finalement logiquement ramené un nul avec un but précieux de Madrid. Le Real et Zinedine Zidane devront se reprendre et avoir la mainmise sur le jeu à Londres. Est-ce possible ?

Oui, les tauliers Casemiro, Modric et Benzema ont les moyens de porter les leurs vers un succès capital et de continuer à écrire en grand l'Histoire de ce club légendaire. Mais les Espagnols s'en sortirent finalement bien avec ce match nul dans la capitale au match aller où les Blues ont dominé ainsi leur sujet.

Tout n'était pourtant pas à jeter pour la Maison Blanche. Ainsi, on n'oubliera pas en première période le poteau que Karim Benzema touchât avant la demi-heure de jeu, ni le but marqué par le Français après un bijou collectif où la moitié de l'équipe espagnole touchait le ballon avant un corner de Kroos où le talent individuel du Français explosait encore aux yeux du monde entier.

Mais la suite fut moins agréable pour les Madrilènes et c'est Courtois qui fut le plus sollicité au total au cours de la partie où N'golo Kante fut exceptionnel et forcément Marcelo qui évoluait dans sa zone, anodin. Les Madrilènes arrivent donc à Stamford Brige en étant éliminés au premier coup de sifflet du corps arbitral et dans l'obligation de marquer. Mais si les équipes de Zidane n'ont jamais battu celles de Tuchel au fil de l'histoire, elles n'ont jamais pris l'habitude de laisser passer leur chance d'aller en finale d'une compétition européenne.

Avec 29% de chance de passer après un 1/1 (sur plus de 800 précédents européens), les Madrilènes devront réaliser un exploit et hausser leur niveau de jeu pour ce faire. Ils en sont assurément capables si Karim Benzema, exceptionnel en ce moment et à l'aller, où au-delà de son récital technique, il a su peser sur la défense adverse même s'il fut parfois un peu trop esseulé, parvient encore à porter à bout de bras sa formation. On attend donc au moins le 72ème but en C1 du Français qui a rejoint Raul, l'ancien attaquant espagnol du Real, lui seul à avoir bougé, provoqué et savoir effrayer à 33 ans des Anglais qui pourrait avoir les yeux trop focalisés sur KB, à en oublier les autres adversaires. Réaction plausible et attendue de la Maison Blanche.

Les compositions probables :

Chelsea : Mendy, Christensen, Silva, Rüdiger, Azpilicueta, Kanté, Jorginho, Chilwell, Mount, Werner, Pulisic
Absent : Kovacic (blessé)

Real Madrid : Courtois, Odriozola, Militao, Ramos, Nacho, Modric, Casemiro, Kroos, Asensio, Benzema, Hazard
Absents : Vazquez, Carvajal, Varane (blessés), Valverde (Covid-19)