Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Pour toutes vos questions sur les Bookmakers: Inscription, Dépôts, Retraits, Juridique, Impôts, Tactiques, Bonus...

Modérateur: Equipe de modération

Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par NOU » Mer Juil 4, 2012 9:42

Salut à tous,

Marc m'a envoyé le mémoire il y a 10 jours.
Je ne vais pas le publier intégralement (sur sa demande) mais quelques extraits qui semblent les plus pertinents (pas évident du tout de résumer, j'ai fait au mieux pour rendre l'info plus digeste et plus concise...)

Le rapport fait plus de 200 pages, et prend une dizaine d'heures à lire...
J'ai sélectionné les passages les plus pertinents et qui correspondent le plus au sondage qui vous a été demandé.
Si vous avez des questions, Marc s'est proposé de répondre. Je pourrai aussi essayer de le faire en attendant qu'il vienne.
Il y a un travail colossal derrière le mémoire qui a eu la meilleure note du jury !

MERCI à tous ceux qui ont participé !!! (viewtopic.php?f=78&t=60815)

Nou


Quelques extraits :

Principe parieurs - Les facteurs clés de succès

Les parieurs ont terminé l’entrevue en nous décrivant les facteurs qui selon eux étaient à l’origine de leur succès en tant que parieurs sportifs sur Internet. Trois facteurs majeurs ont émergé de cette dernière discussion. Le premier facteur, évoqué par la totalité des participants, était l’importance de la recherche d’information spécifique, plusieurs parieurs ayant témoigné qu’ils ne pariaient jamais sur un évènement sportif à propos duquel leur connaissance des faits, des actualités, et des statistiques était trop limitée. Autrement dit, placer un pari « à l’aveuglette » (donc seulement sur la base d’une recherche d’information interne) ne semble pas être une méthode garante de succès si l’on en croit les dires des personnes interviewées. Le deuxième facteur évoqué par une grande majorité des participants était l’importance des principes, les participants suggérant que, pour gagner, le parieur sportif doit agir avec beaucoup de rigueur, en se fixant un ensemble de principes l’aidant à sélectionner les bons évènements sportifs, les bons types de pari et les bons résultats. Enfin, un dernier facteur d’importance pour les parieurs sportifs interviewés est l’expérience qu’ils possèdent en matière de paris sportifs sur Internet. En effet, plusieurs participants ont suggéré que leurs débuts dans les paris sportifs sur Internet furent difficiles, et qu’il est inévitable de commettre de nombreuses erreurs pour apprendre de celles-ci, et ainsi ne plus les commettre par la suite. Comme un des participants l’a si bien dit : « Il faut commencer par perdre avant de gagner »

Cadre conceptuel général (éléments que l'étude et les sondages chercheront à confirmer/infirmer)

L’Information
- La connaissance des sports
- Les types d’information
1) L’avantage du terrain
2) Le classement des équipes / joueurs
3) Le classement domicile/extérieur des équipes / joueurs
4) Les performances des équipes / joueurs lors de leurs derniers matchs
5) Les performances des équipes / joueurs lors de leurs dernières confrontations
6) Les performances de certains joueurs des équipes lors de leurs derniers matchs
7) La fatigue relative des équipes / joueurs
8) L’enjeu relatif du match pour les équipes / joueurs
9) L’absence de joueurs clés dans les équipes
- Les types de sources d’information
1) Les sites des ligues
2) Les sites des équipes
3) Les sites d’actualité sportive
4) Les sites de statistiques sportives
5) Les sites de pronostics sportifs
6) Les forums de discussion de parieurs sportifs
- Le degré de recherche d’information externe
1) Le temps de recherche d’information spécifique
2) Le nombre d’informations analysées
3) Le nombre de sources d’information consultées
4) La fréquence de recherche d’information spécifique

Les Principes
- Les principes
1) Ne jamais parier sur plus d’un match par jour
2) Ne jamais parier plusieurs fois sur un même match
3) Ne jamais parier sur des cotes inférieures à 1,2
4) Ne jamais parier sur des cotes supérieures à 3,5
5) Ne jamais parier sur des cotes similaires
6) Ne jamais parier sur des matchs sans enjeu
7) Ne jamais parier sur des matchs à élimination
8) Ne jamais parier sur ses équipes (joueurs) préférées
9) Ne jamais combiner plus de 3 matchs
10) Ne jamais se fier à l’opinion d’autrui
11) Ne jamais parier sur des sports inconnus
12) Ne jamais parier sur des sports connus sans prendre le temps d’analyser l’information
- La dépendance aux cotes

Les Traits de personnalité
- Le style cognitif « rationnel-intuitif »
- Le lieu de contrôle
- L’aversion au risque

L’Expérience
- Mesure subjective
- Mesure objective (nombre d’années d’expérience)

Les Caractéristiques sociodémographiques
- Le sexe
- L’âge
- Le niveau de scolarité
- Le niveau de revenu

Les Motivations à parier
- La motivation intrinsèque à la connaissance
- La motivation intrinsèque à l’accomplissement
- La motivation intrinsèque à la stimulation
- La motivation extrinsèque de régulation externe
- La motivation extrinsèque de régulation introjectée
- La motivation extrinsèque de régulation identifiée
- L’amotivation



La performance des parieurs sportifs sur Internet
- Mesure objective
- Mesure subjective

Résultats du sondage : 161 personnes ont répondu de manière complète au questionnaire (plusieurs forums dont Pronosoft ont contribué)

"Nous pouvons remarquer que plus de la moitié des participants de l’échantillon final (52,8%) proviennent de trois sites" et que Pronosoft a été le premier contributeur avec 26,09% des personnes (42 participants)

98% d'hommes !
50% de 18-24 ans

40% Diplôme de niveau supérieur à BAC+2
et 30% Diplôme de niveau BAC+2

Revenus :
35% Entre 1000 et 1999 euros
23% Entre 2000 et 2999 euros
23% Ne perçoit pas de revenus ( essentiellement des étudiants )

Age :
Les participants retenus dans l’échantillon final ont entre 18 et 55 ans, et leur moyenne d’âge s’élève à 27,5 ans. Seule une personne sur cinq (20,5%) figurant dans l’échantillon a 35 ans ou plus. Encore une fois, cette proportion est plus faible que celle de la population globale des parieurs sportifs français, où 31% des parieurs auraient plus de 35 ans (ARJEL, 2011). Ces deux statistiques indiquent que l’activité des paris sportifs sur Internet attire surtout les jeunes.

Scolarité :
nous pouvons constater que les participants à l’étude ont un niveau de scolarité nettement plus élevé que celui de la moyenne nationale.

Mises :
50% des répondants misent en moyenne moins de 50 euros par semaine.

Expérience :
En moyenne, les participants possèdent une expérience de trois ans en paris sportifs sur Internet, ce qui nous permet donc de constater qu’ils sont particulièrement expérimentés. De plus, il est intéressant d’observer que 75% d’entre eux pariaient avant même l’ouverture du marché des paris sportifs en ligne à la concurrence en Mai 2010, ce qui nous permet d’affirmer que la grande majorité des participants à notre étude ne font pas partie de « l’effet de curiosité » (ARJEL, 2011) qu’a généré l’ouverture du marché des paris sportifs en ligne à la concurrence.

Le pourcentage des paris placés en direct :
Seuls 15,54% des paris placés par les participants le sont en direct, contre 52% pour l’ensemble de la population des parieurs sportifs sur internet français (ARJEL, 2011). De plus, 75% des participants effectuent moins de 20% de leurs paris en direct. Étant donné la nature de notre étude, qui se concentre sur les paris sportifs différés, ces résultats montrent que nous sommes parvenus à nous adresser aux bonnes personnes.

Le nombre de victoires :
Les parieurs sportifs présents dans l’échantillon gagnent en moyenne un pari sur deux lors de leurs 20 derniers paris (9,83/20 = 49,15%). À cette étape, il est difficile de dire si ce résultat est bon en soi étant donné que la probabilité de victoire est rattachée aux cotes sélectionnées par les parieurs. En effet, dans la situation où tous les parieurs auraient placé des paris avec des cotes inférieures ou égales à 1,2, et donc avec une probabilité de réalisation théorique de 83,3% ou plus (1/1,2), remporter un pari sur deux serait une très mauvaise performance. À l’inverse, dans la situation où tous les parieurs auraient placé des paris avec des cotes supérieures ou égales à 3,5, et donc avec une probabilité de réalisation théorique de 28,6%, ou moins (1/3,5), remporter un pari sur deux serait une performance très satisfaisante.

La somme des mises, la somme des gains, et le retour sur investissement :
Une très forte variabilité a pu être observée entre les parieurs au niveau de la somme des mises effectuées lors des 20 derniers paris, avec des sommes variant entre 9 et 5 360 euros. Dans ce contexte particulier, la médiane s’avère être un indicateur plus pertinent que la moyenne pour définir le profil des parieurs présents dans l’échantillon. De cette manière, la médiane de la somme des mises effectuées lors des 20 derniers paris est de 160 euros. Autrement dit, 50% des participants ont misé moins de 160 euros lors de leurs 20 derniers paris. Le même constat est effectué au niveau de la somme des gains réalisés lors des 20 derniers paris, avec des sommes oscillant entre 0 et 6 095 euros. À nouveau, en calculant la médiane, nous obtenons la statistique suivante : 50% des participants ont remporté moins de 150 euros lors de leurs 20 derniers paris.
Quant au retour sur investissement moyen de l’ensemble des participants lors de leurs 20 derniers paris, ce dernier était de 27,07%. En d’autres termes, pour chaque euro misé, les parieurs sportifs retenus dans l’échantillon final réalisaient un profit moyen de 0,27 euros.
Nous détenons également cette donnée pour la population entière des parieurs sportifs sur Internet français, qui n’est autre que le Taux de Retour aux Joueurs (TRJ). Pour l’année 2011, le TRJ des sites agrées par l’ARJEL s’est situé autour de 80% (ARJEL, 2011). De cette manière, en 2011, un parieur sportif sur Internet français réalisait une perte moyenne de 0,20 euros pour chaque euro misé.
Ainsi, les parieurs sportifs présents dans l’échantillon réussissent significativement mieux que l’ensemble de la population des parieurs sportifs sur Internet français, le premier groupe réalisant un profit moyen de 0,27 euros par euro misé, et le deuxième groupe enregistrant une perte moyenne de 0,20 euros par euro misé.

Quatre raisons peuvent expliquer cet écart de performance aussi élevé entre les deux populations. En premier lieu, l’excellente performance de l’échantillon peut s’expliquer par le mode de recrutement employé pour recruter les participants. En effet, il semble raisonnable de penser que les parieurs sportifs participant aux forums de discussion sont, toutes choses étant égales par ailleurs, des personnes plus expérimentées (comme en témoigne leur nombre d’années d’expérience moyen) et impliquées dans les paris sportifs, et par conséquent, des personnes disposées à obtenir une meilleure performance que le parieur français moyen. En second lieu, cet écart de performance peut s’expliquer par les résultats observés dans la recherche sur les effets de l’humeur (Isen, 1987), où on a trouvé que l’humeur des individus est positivement corrélée à la probabilité de voir apparaître chez ces mêmes individus un comportement d’aide. En effet, il est probable que les participants ayant reporté une performance relativement bonne au début du questionnaire aient vu leur humeur être affectée positivement, ayant pour conséquence de les stimuler à nous aider en complétant le questionnaire jusqu’à la fin. À l’inverse, nous pensons que les personnes ayant reporté une performance relativement mauvaise dès la première section du questionnaire ont vu leur humeur être affectée négativement, ayant pour effet de les démotiver et de les faire abandonner le questionnaire en cours. En troisième lieu, il y a le fait que la performance des participants n’ait été mesurée que sur la base de leurs 20 derniers paris. Il se pourrait que certains parieurs aient ainsi obtenu une performance fortement négative sur l’ensemble de l’année 2011, mais que leurs 20 derniers paris se soient soldés par une performance globalement positive, ou du moins meilleure. En dernier lieu, il y a la possibilité que certains participants aient menti quant à leur performance en reportant dans le questionnaire une performance meilleure que celle obtenue en réalité. Cependant, nous estimons que ce dernier point ne peut avoir eu au mieux qu’une incidence minime. En effet, le questionnaire étant totalement anonyme, les participants n’avaient strictement aucun intérêt à mentir.

Sport :
Le foot est le sport numéro à 1 à 62%, suivi par le Rugby à 11%, le Tennis à 9% et le Basket à 8,5%

Nous pouvons remarquer que les quatre sports favoris des participants (le soccer, le rugby, le tennis et le basketball) représentent 91% de leurs paris, ce qui est également le cas de l’ensemble de la population des parieurs sportifs sur Internet français (ARJEL, 2011).

Bookmakers :
36% des sondés jouent sur au moins 2 bookmakers différents

Types d'informations :
Les trois types d’information les plus importants selon les parieurs sportifs sur Internet pour déterminer le résultat d’un évènement sportif à venir sont : (1) les performances des deux équipes (ou des deux joueurs) lors de leurs derniers matchs respectifs (19,64%), (2) le classement des deux équipes (ou des deux joueurs) (16,67%), et (3) l´avantage du terrain (14,43%). Ces trois informations représentent plus de la moitié (50,74%) de l’ensemble des informations et statistiques sportives analysées par les parieurs sportifs sur Internet avant de parier.

Le degré de recherche d’information externe :
Sur les 161 participants finalement retenus, 159 ont indiqué procéder à une recherche d’information spécifique avant de parier, ce qui vient confirmer l’importance d’une telle recherche pour les parieurs, tel que nous l’avions indiqué suite aux entrevues individuelles semi-dirigées. Dans le même ordre d’idée, nous pouvons constater que près de trois-quarts des participants (73,3%) effectuent une recherche d’information spécifique au moins 75% du temps avant de parier.
Cette recherche d’information spécifique peut alors durer d’une à 90 minutes par pari selon les participants, avec un temps moyen de près de 22 minutes par pari. En ce qui concerne le nombre d’informations analysées par les parieurs sportifs sur Internet lors de leur recherche d’information spécifique pour un pari de type « 1N2 », ce nombre varie d’un à dix selon les participants. En moyenne, ces derniers analysent près de sept informations pour un pari de type « 1N2 » (6,68). Enfin, pour ce qui est du nombre de sites Internet consultés par les parieurs sportifs lors de la recherche d’information spécifique, ce nombre varie de 1 à 19. En moyenne, les participants visitent près de 7 sites Internet avant de placer un pari (6,58).

Facteurs influençant ou non la réussite :


La partie suivante a été corrigée par Marco. Merci à lui !

Marcooo a écrit :Salut à tous,

Je suis l'auteur du mémoire. Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt, j'ai été très occupé dernièrement. Comme convenu avec la NOU Team, je vais apporter quelques modifications au résumé fait ci-dessus. Ils ont fait un travail monumental de synthèse de mon mémoire qui est effectivement assez long et dur à digérer. Bravo donc à la NOU Team pour avoir fait l'effort.

En fait, tout ce qui a été écris ci-dessus est 100% vrai jusqu'au titre "FACTEURS INFLUENÇANT OU NON LA RÉUSSITE". En dessous de ce titre, veuillez ne pas considérer ce qui a été écrit, et prenez plutôt en compte ce qui suit!

Je vais donc essayé d'expliquer du mieux possible quels sont les facteurs qui déterminent la performance des parieurs sportifs sur Internet, autrement dit, qu'est ce qui fait que certains parieurs ont plus de succès que d'autres.

D'abord, je tiens à vous expliquer comment il m'a été possible de déterminer les facteurs qui ont un impact sur la performance des parieurs sportifs sur Internet. J'ai pour cela réalisé un questionnaire qui a été diffusé sur Pronosoft ainsi que sur d'autres sites, Pronosoft étant de loin le plus important contributeur. Pour ceux qui ont répondu au questionnaire, vous avez pu constater que les réponses que vous pouviez inscrire étaient "quantitatives", c'est à dire que vous aviez le choix de répondre aux questions de manière limitée avec par exemple des échelles de 1 à 7 (avec 1 étant "tout à fait en désaccord avec l'énoncé", et 7 étant "tout à fait d'accord avec l'énoncé) ou avec des choix multiples. De cette manière, j'ai pu mesuré avec succès certains de vos traits psychologiques ainsi que votre manière de procéder lorsque vous pariez. Au total, comme vous pouvez le voir dans le résumé ci-haut de la NOU Team, j'ai pu mesuré chez vous un total de 49 VARIABLES INDÉPENDANTES, c'est à dire les variables qui peuvent avoir un impact sur la Performance des parieurs sportifs sur Internet, qui elle est la VARIABLE DÉPENDANTE (J'avais mesuré la performance des parieurs sportifs sur Internet de 2 manières, une objective et une subjective, mais la mesure objective étant de loin la plus pertinente, c'est la seule donc je vais parler ici!).
Alors que j'ai utilisé des échelles de mesure (de 1 à 7) et des questions à choix multiples pour mesurer les variables indépendantes, j'ai utilisé une approche différente pour mesurer la performance des parieurs sportifs sur Internet de manière objective (la variable dépendante). Par performance des parieurs sportifs, j'ai souhaité mesurer un indicateur très pertinent pour tout parieur: le Retour sur Investissement. Pour le mesurer, je vous ai demandé de calculer (1) la somme de vos gains et (2) la somme de vos mises pour vos 20 derniers paris différés. Le premier divisé par le second donne alors le retour sur investissement. C'est une mesure objective dans le sens que, si vous n'avez pas triché, vous avez normalement reporté vos bénéfices et pertes inscrits sur votre historique de compte de paris sportifs de manière donc objective. Comprenez que je ne pouvais pas vous demander de répertorier plus de 20 paris, le taux d'abandon aurait augmenté, et en plus, je pense que vos 20 derniers paris donnent une bonne idée de votre performance sur le long terme.

Une fois les variables indépendantes et la variable indépendante calculées, j'ai finalement pu procéder à ce que l'on appelle une Régression linéaire multiple, qui consiste en fait à déterminer l'impact de certaines variables indépendantes (ici, 49 variables) sur une variable dépendante (la performance des parieurs sportifs). La logique derrière la régression linéaire multiple est la suivante: On regarde si plusieurs variables indépendantes mélangées toutes ensembles dans un même "bassin" sont corrélées positivement ou négativement ou non avec une variable dépendante unique: Si X augmente (variable indépendante), est-ce que Y (variable dépendante) augmente aussi? ou diminue? ou ne change pas? Pour ceux qui ont des bases en statistiques, c'est donc exactement la même chose qu'une CORRÉLATION, sauf qu'ici, on met dans le même bassin 49 variables indépendantes, POUR POUVOIR LES ORDONNER EN TERMES DE FORCE D'IMPACT sur la variable dépendante. Ainsi, comprenez que les 49 variables indépendantes sont forcément toutes plus ou moins fortement corrélées avec la variable dépendante. CEPENDANT, la force de la régression linéaire est qu'elle permet de savoir lesquelles de ces 49 variables sont les plus fortement corrélées avec la variable dépendante, en prenant en compte les interactions existantes entre ces 49 variables.
La magie de la régression linéaire multiple est qu'elle nous donne un chiffre pour chacune des variables indépendantes, nommé le "coefficient standardisé". Il permet alors en fin de compte de classer les variables indépendantes: le plus haut le coefficient standardisé est en valeur absolu, le plus fort est l'impact de la variable indépendante sur la variable dépendante.

Si vous ne vous êtes pas encore endormi (j'espère ne pas vous avoir trop rappelé vos cours de maths!), voici donc parmi les 49 variables indépendantes présentées ci-haut celles qui ont eu un impact SIGNIFICATIF sur le retour sur investissement des parieurs sportifs sur Internet, par ordre décroissant de force d’impact:

1) Fréquence de recherche d'information spécifique (coefficient standardisé de +0,233)

C’est quoi? La fréquence de recherche d’information spécifique est la fréquence à laquelle un parieur analyse de l’information spécifique à un pari avant de placer ce pari (par analyse de l’information, on entend que le parieur consulte par exemple le classement des 2 équipes, leurs performances lors de leurs derniers matchs respectifs/ lors de leurs dernières confrontations, les joueurs absents...). La collecte de données a montré que certains parieurs analysent de l’info spécifique à un pari systématiquement (pour 100% de leurs paris), alors que d’autres vont prendre le temps d’analyser de l’info seulement pour certains paris, en se reposant alors seulement sur les informations dont ils disposent en mémoire pour placer d’autres paris.

Interprétation de la variable : Plus la fréquence de recherche d’information spécifique effectuée par un parieur sportif avant de parier est élevée, plus le retour sur investissement de ce parieur est bon.

Implication pour vous : Parier à « l’aveuglette » sur certains paris affecte sérieusement votre performance. Bien que l’exercice d’analyse de l’information ne soit parfois pas très motivant par moment, il permet d’améliorer significativement votre performance, même quand vous pensez déjà tout savoir.

2) Lieu de contrôle externe associé à la chance (+0,2)

C’est quoi? Le lieu de contrôle est un trait psychologique. Pour faire simple, certaines personnes ont un lieu de contrôle interne, d’autres un lieu de contrôle externe. Un lieu de contrôle externe associé à la chance implique que vous êtes conscients que vous ne pouvez pas tout contrôler dans la vie, et que certaines choses sont hors de votre contrôle et arrivent par hasard/chance. D

Interprétation de la variable : Plus le lieu de contrôle externe associé à la chance est fort chez un parieur, meilleur est son retour sur investissement. Cela s’explique par le fait que plus un parieur possède un lieu de contrôle externe associé à la chance élevé, plus ce parieur est conscient que les analyses qu’il réalise lors de sa recherche d’information externe ne peuvent pas lui permettre de tout prédire, et que par conséquent, une certaine part de hasard existe dans les paris sportifs sur Internet.

Implication pour vous : N’ayez pas trop confiance en votre analyse des informations, statistiques et actualités sportives. Les paris sportifs ne sont pas une science exacte, restez conscient que vous ne pouvez pas gagner à tous les coups même lorsque vous connaissez les moindres petits détails sur les joueurs/équipes/conditions de matchs...

3) L'expérience (+0,16)

Interprétation de la variable : L’expérience en paris sportifs sur Internet a un impact positif sur le retour sur investissement des parieurs sportifs sur Internet. Autrement dit, plus un parieur est expérimenté, plus sa performance est bonne. Cela suggère que les parieurs apprennent effectivement de leurs erreurs passées pour mieux parier dans le futur.

Implication pour vous : Notez vos erreurs, prenez le temps de comprendre ce que vous avez mal fait, et rectifier le tir la prochaine fois, vous y gagnerez sur le long terme. Bref, l’introspection est importante.

4) La dépendance aux cotes (-0,152)

***Cette variable est la plus grande découverte de l’étude. C’est celle qui va très certainement le plus changer vos façons de faire (à moins que vous agissiez déjà comme ça!) ***

C’est quoi? C’est un trait psychologique que j’ai créé et mesuré grâce à une échelle de mesure, et qui permet de voir l’importance des cotes dans votre processus de sélection du résultat d’un pari. J’ai créé cette variable suite au constat suivant : Les cotes fixées par les bookmakers ne reflètent pas la force relative réelle des 2 équipes/ joueurs se rencontrant. En effet, si vous ne le saviez pas, le but des bookmakers n’est pas d’estimer des cotes reflétant la force relative réelle de 2 équipes/joueurs s’opposant, mais plutôt de réaliser un gain peu importe le résultat de la rencontre grâce à la commission qu’ils prennent sur chaque pari. Ainsi, les bookmakers proposent des cotes qui reflètent l’opinion des parieurs quant aux forces des 2 équipes/joueurs plutôt que des cotes reflétant la force relative réelle des 2 équipes. En estimant l’opinion des parieurs le plus précisément possible (c'est-à-dire, en concentrant leurs efforts sur l’estimation du total des mises des parieurs qui va être placé sur l’équipe A et du total des mises des parieurs placé sur l’équipe B), le bookmaker fournit alors des cotes de manière à ce que les mises placées sur l’équipe A viennent payer les gains des personnes ayant parier sur l’équipe B en cas de victoire de l’équipe B (et vice versa), tout en s’assurant de prendre sa commission.
Par conséquent, les cotes fournissent une information erronée sur la force relative des 2 équipes qui vont s’affronter. Les parieurs se fiant trop à l’information fournie par les cotes pour parier (donc trop dépendants des cotes lorsqu’ils décident sur quel résultat de la rencontre parier) finissent par perdre certains paris où ils n’auraient peut-être pas parier ou parier sur l’autre équipe s’ils n’avaient pas consulté les cotes.

Interprétation de la variable : Conformément à ce que nous avions pressenti, plus un parieur est dépendant aux cotes, moins son retour sur investissement est bon! Ceci s’explique donc par le fait que les cotes disponibles sur les sites de paris sportifs ne reflètent pas les probabilités de réalisation réelles des différents résultats possibles d’un pari, mais plutôt les probabilités de réalisation de ces résultats telles que l’estime la « masse » des parieurs. Ainsi, les parieurs très « dépendants aux cotes » se basent sur une information erronée et trompeuse pour prédire quel sera le résultat final d’un pari donné, ce qui aura pour conséquence de fausser leur analyse de l’information, et donc de leur faire perdre certains de leurs paris.

Implication pour vous : C’est le plus grand conseil que j’ai à vous donner : Quand vous pariez, ne regarder pas les cotes associées aux résultats des paris qui vous intéressent. Ayez confiance en vos capacités d’analyse, n’ayez pas peur de placer des paris sur l’équipe outsider (celle dont le résultat a la cote la plus élevée) ou sur des résultats possédant des cotes relativement élevées en pensant que ceux-ci ne se produiront pas simplement parce que ces cotes sont trop élevées (Ne vous est-il jamais arriver de ne pas placer un pari que vous trouviez relativement sûr simplement parce que la cote associée à ce résultat était anormalement élevée selon vous?) Rappelez-vous que ce n’est pas le but du bookmaker, il viendra payer votre gain avec les pertes d’autres.

5) Le temps de recherche d'information spécifique (+0,151)

Très simplement, plus vous passez de temps à analyser l’information spécifique à un pari avant de placer ce pari, meilleur sera votre performance.

Également, bien que non significatives dans la régression linéaire multiple, voici d'autres variables qui possèdent des corrélations significatives avec le retour sur investissement des parieurs sportifs (ce sont donc des variables qui n'ont pas un impact majeur quand elles sont mélangées avec les autres variables indépendantes (en 49 vs. 1), mais qui possèdent tout de même des corrélations fortes avec le retour sur investissement des parieurs lorsque ces variables sont isolées (en 1 vs. 1).

6) Le nombre d'informations analysées (coefficient de corrélation positif r=0,159)
Plus vous analysez d’informations sur un match avant de parier (voir les différents types d’infos ci-haut), meilleur sera votre retour sur investissement.
7) Le nombre de sources d'informations consultées (positif r=0,219)
Plus vous consultez des sources différentes avant de parier (voir les différents types de sources d’infos ci-haut), meilleur sera votre retour sur investissement.
8) Respecter le principe consistant à ne jamais parier sur des sports inconnus (positif r=0,161)
L’ignorance vous fera perdre sur le long terme, vous fier seulement aux cotes pour parier sur des sports que vous ne connaissez ne vous mènera pas loin.
9) Respecter le principe consistant à ne jamais parier sur des sports connus sans prendre le temps d’analyser l’information (positif r=0,154).
En lien avec la fréquence de recherche d’information spécifique, plus vous prenez le temps d’analyser l’info spécifique à vos paris avant de placer ces paris, meilleure sera votre performance.

Au final, comme l’a indiqué la NOU Team ci-haut, ces résultats sont basés sur un échantillon de 161 parieurs que l’on peut qualifier d’EXPERTS (retour sur investissement moyen des répondants de 1,27 vs. 0,80 pour la moyenne française, expérience en paris sportifs moyenne de 3 ans, répondants fréquentant tous des forums de paris sportifs...).
Pour cette raison, les répondants étaient tous relativement proches dans leurs manières de parier, ce qui implique que les variables significatives présentées à l’instant seraient encore plus valables dans le cas où le questionnaire avait été diffusé à l’ensemble des parieurs sportifs français (en termes statistiques, il y aurait eu plus de variance pour chacune des variables mesurées).

J’espère que c'est clair. N’hésitez pas à écrire vos commentaires dans la discussion directement plutôt qu’en MP, comme ça tout le monde bénéficiera des réponses que j’aurai à apporter à vos éventuelles questions.

Merci encore à tous, en espérant que cela puisse vous aider!

Marcooo


viewtopic.php?f=78&t=60815
NOU a écrit :Chers membres,

Nous allons avec l'aide d'un étudiant Canadien à HEC Montréal, faire une étude sur les profils des joueurs chez les bookmakers, et pourquoi pas déterminer le pofil type des joueurs qui gagnent !

Pour cela, nous avons besoin de votre contribution en répondant le plus honnêtement possible au questionnaire ici, et nous espérons vous publier les premiers résultats début 2012 !

http://ww3.unipark.de/uc/ca_hec_motreal_mireault_lehrstuh/ad31/

- C'est un questionnaire totalement anonyme, il n'y a donc aucun moyen pour le chercheur de retracer les participants.

- C'est un questionnaire hébergé sur le logiciel de création de questionnaire Internet Unipark, ce qui explique la forme spéciale de l'URL.

- Cette étude tente de déterminer quelles sont les variables qui déterminent la performance des parieurs sportifs sur Internet. (Autrement dit, qu'est ce qui peut expliquer qu'un parieur A performe mieux qu'en parieur B). Au delà d'aider le chercheur dans sa recherche, répondre à ce questionnaire vous permettra donc de réfléchir à vos manières de faire quand vous pariez, mais aussi à améliorer vos manières de faire en accédant aux résultats de l'étude une fois celle-ci terminée.

- Ce questionnaire nécessite 15 à 20mn de votre temps. Il est important d'y répondre jusqu'à la fin, s'arrêter en plein milieu du questionnaire ne sera d'aucune utilité pour le chercheur et vos réponses seront donc mises à l'écart lors de l'analyse des résultats.

- Les seules exigences à satisfaire pour répondre à ce questionnaire sont les suivantes :

- Avoir 18 ans ou plus.

- Parier de l'argent réel sur des sports sur Internet grâce à un compte en ligne chez un Bookmaker.
COME ON MIGHTY REDS !
Avatar de l’utilisateur
NOU
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 269622
Inscription : Mar Sep 16, 2003 7:20
Localisation : Vincennes

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par mineusk » Mer Juil 4, 2012 9:45

Waouh très intéressant au final :P
Il est possible d'avoir le rapport complet ou cela reste du domaine privatif de Marc ? :oops:
Euskadi
Proxima estacion : Esperanza
Avatar de l’utilisateur
mineusk
MEGA CRAMPON
 
Message(s) : 27210
Inscription : Ven Nov 7, 2008 10:42
Localisation : Nancy Plage

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par Thiago Silva » Mer Juil 4, 2012 9:53

mineusk a écrit :Waouh très intéressant au final :P
Il est possible d'avoir le rapport complet ou cela reste du domaine privatif de Marc ? :oops:


+1 :oops:
SHAD-NOIR
Avatar de l’utilisateur
Thiago Silva
5ème Crampon
 
Message(s) : 9650
Inscription : Ven Déc 2, 2011 20:40

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par NOU » Mer Juil 4, 2012 9:57

COME ON MIGHTY REDS !
Avatar de l’utilisateur
NOU
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 269622
Inscription : Mar Sep 16, 2003 7:20
Localisation : Vincennes

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par Couzin880 » Mer Juil 4, 2012 15:21

Ouch y'a de quoi lire... ca a l'air intéressant , jm'y mettrais quand j'aurais du temps libre
=> Behindthebet

:userbar_penguins:
Avatar de l’utilisateur
Couzin880
MEGA CRAMPON
 
Message(s) : 20090
Inscription : Mer Nov 24, 2010 14:20
Localisation : Toulouse

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par lolo30 » Sam Juil 7, 2012 14:15

Je trouve le petit resumé deja trés complet :wink:

Aussi interessé s'il y a moyen d'en savoir un peu plus, je prendrai le temps, peu etre pas 10 heures pour les 200 pages, mais j y accorderai volontier une reflexion plus poussée.

Je pense aussi que comme les personnes interrogés viennent de sites de paris, il est logique que pas mal d'approche soit similaire car on a plus ou moins les memes sources d'info et de stats.
:userbar_boca_juniors:
Demain, c'est loin
Avatar de l’utilisateur
lolo30
Crampon d'OR 2009
Crampon d'OR 2009
 
Message(s) : 34908
Inscription : Jeu Août 16, 2007 16:45
Localisation : Hasta la victoria siempre

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par NOU » Sam Juil 7, 2012 15:06

lolo30 a écrit :Je trouve le petit resumé deja trés complet :wink:

Aussi interessé s'il y a moyen d'en savoir un peu plus, je prendrai le temps, peu etre pas 10 heures pour les 200 pages, mais j y accorderai volontier une reflexion plus poussée.

Je pense aussi que comme les personnes interrogés viennent de sites de paris, il est logique que pas mal d'approche soit similaire car on a plus ou moins les memes sources d'info et de stats.


A priori Marco doit apporter des rectifications sur la fin du résumé. J'espère qu'il pourra passer ici ;-)
COME ON MIGHTY REDS !
Avatar de l’utilisateur
NOU
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 269622
Inscription : Mar Sep 16, 2003 7:20
Localisation : Vincennes

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par mineusk » Sam Juil 7, 2012 18:10

Pas eu de réponse à mon MP pour le moment :oops:
Euskadi
Proxima estacion : Esperanza
Avatar de l’utilisateur
mineusk
MEGA CRAMPON
 
Message(s) : 27210
Inscription : Ven Nov 7, 2008 10:42
Localisation : Nancy Plage

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par Marcooo » Dim Juil 15, 2012 23:07

Salut à tous,

Je suis l'auteur du mémoire. Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt, j'ai été très occupé dernièrement. Comme convenu avec la NOU Team, je vais apporter quelques modifications au résumé fait ci-dessus. Ils ont fait un travail monumental de synthèse de mon mémoire qui est effectivement assez long et dur à digérer. Bravo donc à la NOU Team pour avoir fait l'effort.

En fait, tout ce qui a été écris ci-dessus est 100% vrai jusqu'au titre "FACTEURS INFLUENÇANT OU NON LA RÉUSSITE". En dessous de ce titre, veuillez ne pas considérer ce qui a été écrit, et prenez plutôt en compte ce qui suit!

Je vais donc essayé d'expliquer du mieux possible quels sont les facteurs qui déterminent la performance des parieurs sportifs sur Internet, autrement dit, qu'est ce qui fait que certains parieurs ont plus de succès que d'autres.

D'abord, je tiens à vous expliquer comment il m'a été possible de déterminer les facteurs qui ont un impact sur la performance des parieurs sportifs sur Internet. J'ai pour cela réalisé un questionnaire qui a été diffusé sur Pronosoft ainsi que sur d'autres sites, Pronosoft étant de loin le plus important contributeur. Pour ceux qui ont répondu au questionnaire, vous avez pu constater que les réponses que vous pouviez inscrire étaient "quantitatives", c'est à dire que vous aviez le choix de répondre aux questions de manière limitée avec par exemple des échelles de 1 à 7 (avec 1 étant "tout à fait en désaccord avec l'énoncé", et 7 étant "tout à fait d'accord avec l'énoncé) ou avec des choix multiples. De cette manière, j'ai pu mesuré avec succès certains de vos traits psychologiques ainsi que votre manière de procéder lorsque vous pariez. Au total, comme vous pouvez le voir dans le résumé ci-haut de la NOU Team, j'ai pu mesuré chez vous un total de 49 VARIABLES INDÉPENDANTES, c'est à dire les variables qui peuvent avoir un impact sur la Performance des parieurs sportifs sur Internet, qui elle est la VARIABLE DÉPENDANTE (J'avais mesuré la performance des parieurs sportifs sur Internet de 2 manières, une objective et une subjective, mais la mesure objective étant de loin la plus pertinente, c'est la seule donc je vais parler ici!).
Alors que j'ai utilisé des échelles de mesure (de 1 à 7) et des questions à choix multiples pour mesurer les variables indépendantes, j'ai utilisé une approche différente pour mesurer la performance des parieurs sportifs sur Internet de manière objective (la variable dépendante). Par performance des parieurs sportifs, j'ai souhaité mesurer un indicateur très pertinent pour tout parieur: le Retour sur Investissement. Pour le mesurer, je vous ai demandé de calculer (1) la somme de vos gains et (2) la somme de vos mises pour vos 20 derniers paris différés. Le premier divisé par le second donne alors le retour sur investissement. C'est une mesure objective dans le sens que, si vous n'avez pas triché, vous avez normalement reporté vos bénéfices et pertes inscrits sur votre historique de compte de paris sportifs de manière donc objective. Comprenez que je ne pouvais pas vous demander de répertorier plus de 20 paris, le taux d'abandon aurait augmenté, et en plus, je pense que vos 20 derniers paris donnent une bonne idée de votre performance sur le long terme.

Une fois les variables indépendantes et la variable indépendante calculées, j'ai finalement pu procéder à ce que l'on appelle une Régression linéaire multiple, qui consiste en fait à déterminer l'impact de certaines variables indépendantes (ici, 49 variables) sur une variable dépendante (la performance des parieurs sportifs). La logique derrière la régression linéaire multiple est la suivante: On regarde si plusieurs variables indépendantes mélangées toutes ensembles dans un même "bassin" sont corrélées positivement ou négativement ou non avec une variable dépendante unique: Si X augmente (variable indépendante), est-ce que Y (variable dépendante) augmente aussi? ou diminue? ou ne change pas? Pour ceux qui ont des bases en statistiques, c'est donc exactement la même chose qu'une CORRÉLATION, sauf qu'ici, on met dans le même bassin 49 variables indépendantes, POUR POUVOIR LES ORDONNER EN TERMES DE FORCE D'IMPACT sur la variable dépendante. Ainsi, comprenez que les 49 variables indépendantes sont forcément toutes plus ou moins fortement corrélées avec la variable dépendante. CEPENDANT, la force de la régression linéaire est qu'elle permet de savoir lesquelles de ces 49 variables sont les plus fortement corrélées avec la variable dépendante, en prenant en compte les interactions existantes entre ces 49 variables.
La magie de la régression linéaire multiple est qu'elle nous donne un chiffre pour chacune des variables indépendantes, nommé le "coefficient standardisé". Il permet alors en fin de compte de classer les variables indépendantes: le plus haut le coefficient standardisé est en valeur absolu, le plus fort est l'impact de la variable indépendante sur la variable dépendante.

Si vous ne vous êtes pas encore endormi (j'espère ne pas vous avoir trop rappelé vos cours de maths!), voici donc parmi les 49 variables indépendantes présentées ci-haut celles qui ont eu un impact SIGNIFICATIF sur le retour sur investissement des parieurs sportifs sur Internet, par ordre décroissant de force d’impact:

1) Fréquence de recherche d'information spécifique (coefficient standardisé de +0,233)

C’est quoi? La fréquence de recherche d’information spécifique est la fréquence à laquelle un parieur analyse de l’information spécifique à un pari avant de placer ce pari (par analyse de l’information, on entend que le parieur consulte par exemple le classement des 2 équipes, leurs performances lors de leurs derniers matchs respectifs/ lors de leurs dernières confrontations, les joueurs absents...). La collecte de données a montré que certains parieurs analysent de l’info spécifique à un pari systématiquement (pour 100% de leurs paris), alors que d’autres vont prendre le temps d’analyser de l’info seulement pour certains paris, en se reposant alors seulement sur les informations dont ils disposent en mémoire pour placer d’autres paris.

Interprétation de la variable : Plus la fréquence de recherche d’information spécifique effectuée par un parieur sportif avant de parier est élevée, plus le retour sur investissement de ce parieur est bon.

Implication pour vous : Parier à « l’aveuglette » sur certains paris affecte sérieusement votre performance. Bien que l’exercice d’analyse de l’information ne soit parfois pas très motivant par moment, il permet d’améliorer significativement votre performance, même quand vous pensez déjà tout savoir.

2) Lieu de contrôle externe associé à la chance (+0,2)

C’est quoi? Le lieu de contrôle est un trait psychologique. Pour faire simple, certaines personnes ont un lieu de contrôle interne, d’autres un lieu de contrôle externe. Un lieu de contrôle externe associé à la chance implique que vous êtes conscients que vous ne pouvez pas tout contrôler dans la vie, et que certaines choses sont hors de votre contrôle et arrivent par hasard/chance. D

Interprétation de la variable : Plus le lieu de contrôle externe associé à la chance est fort chez un parieur, meilleur est son retour sur investissement. Cela s’explique par le fait que plus un parieur possède un lieu de contrôle externe associé à la chance élevé, plus ce parieur est conscient que les analyses qu’il réalise lors de sa recherche d’information externe ne peuvent pas lui permettre de tout prédire, et que par conséquent, une certaine part de hasard existe dans les paris sportifs sur Internet.

Implication pour vous : N’ayez pas trop confiance en votre analyse des informations, statistiques et actualités sportives. Les paris sportifs ne sont pas une science exacte, restez conscient que vous ne pouvez pas gagner à tous les coups même lorsque vous connaissez les moindres petits détails sur les joueurs/équipes/conditions de matchs...

3) L'expérience (+0,16)

Interprétation de la variable : L’expérience en paris sportifs sur Internet a un impact positif sur le retour sur investissement des parieurs sportifs sur Internet. Autrement dit, plus un parieur est expérimenté, plus sa performance est bonne. Cela suggère que les parieurs apprennent effectivement de leurs erreurs passées pour mieux parier dans le futur.

Implication pour vous : Notez vos erreurs, prenez le temps de comprendre ce que vous avez mal fait, et rectifier le tir la prochaine fois, vous y gagnerez sur le long terme. Bref, l’introspection est importante.

4) La dépendance aux cotes (-0,152)

***Cette variable est la plus grande découverte de l’étude. C’est celle qui va très certainement le plus changer vos façons de faire (à moins que vous agissiez déjà comme ça!) ***

C’est quoi? C’est un trait psychologique que j’ai créé et mesuré grâce à une échelle de mesure, et qui permet de voir l’importance des cotes dans votre processus de sélection du résultat d’un pari. J’ai créé cette variable suite au constat suivant : Les cotes fixées par les bookmakers ne reflètent pas la force relative réelle des 2 équipes/ joueurs se rencontrant. En effet, si vous ne le saviez pas, le but des bookmakers n’est pas d’estimer des cotes reflétant la force relative réelle de 2 équipes/joueurs s’opposant, mais plutôt de réaliser un gain peu importe le résultat de la rencontre grâce à la commission qu’ils prennent sur chaque pari. Ainsi, les bookmakers proposent des cotes qui reflètent l’opinion des parieurs quant aux forces des 2 équipes/joueurs plutôt que des cotes reflétant la force relative réelle des 2 équipes. En estimant l’opinion des parieurs le plus précisément possible (c'est-à-dire, en concentrant leurs efforts sur l’estimation du total des mises des parieurs qui va être placé sur l’équipe A et du total des mises des parieurs placé sur l’équipe B), le bookmaker fournit alors des cotes de manière à ce que les mises placées sur l’équipe A viennent payer les gains des personnes ayant parier sur l’équipe B en cas de victoire de l’équipe B (et vice versa), tout en s’assurant de prendre sa commission.
Par conséquent, les cotes fournissent une information erronée sur la force relative des 2 équipes qui vont s’affronter. Les parieurs se fiant trop à l’information fournie par les cotes pour parier (donc trop dépendants des cotes lorsqu’ils décident sur quel résultat de la rencontre parier) finissent par perdre certains paris où ils n’auraient peut-être pas parier ou parier sur l’autre équipe s’ils n’avaient pas consulté les cotes.

Interprétation de la variable : Conformément à ce que nous avions pressenti, plus un parieur est dépendant aux cotes, moins son retour sur investissement est bon! Ceci s’explique donc par le fait que les cotes disponibles sur les sites de paris sportifs ne reflètent pas les probabilités de réalisation réelles des différents résultats possibles d’un pari, mais plutôt les probabilités de réalisation de ces résultats telles que l’estime la « masse » des parieurs. Ainsi, les parieurs très « dépendants aux cotes » se basent sur une information erronée et trompeuse pour prédire quel sera le résultat final d’un pari donné, ce qui aura pour conséquence de fausser leur analyse de l’information, et donc de leur faire perdre certains de leurs paris.

Implication pour vous : C’est le plus grand conseil que j’ai à vous donner : Quand vous pariez, ne regarder pas les cotes associées aux résultats des paris qui vous intéressent. Ayez confiance en vos capacités d’analyse, n’ayez pas peur de placer des paris sur l’équipe outsider (celle dont le résultat a la cote la plus élevée) ou sur des résultats possédant des cotes relativement élevées en pensant que ceux-ci ne se produiront pas simplement parce que ces cotes sont trop élevées (Ne vous est-il jamais arriver de ne pas placer un pari que vous trouviez relativement sûr simplement parce que la cote associée à ce résultat était anormalement élevée selon vous?) Rappelez-vous que ce n’est pas le but du bookmaker, il viendra payer votre gain avec les pertes d’autres.

5) Le temps de recherche d'information spécifique (+0,151)

Très simplement, plus vous passez de temps à analyser l’information spécifique à un pari avant de placer ce pari, meilleur sera votre performance.

Également, bien que non significatives dans la régression linéaire multiple, voici d'autres variables qui possèdent des corrélations significatives avec le retour sur investissement des parieurs sportifs (ce sont donc des variables qui n'ont pas un impact majeur quand elles sont mélangées avec les autres variables indépendantes (en 49 vs. 1), mais qui possèdent tout de même des corrélations fortes avec le retour sur investissement des parieurs lorsque ces variables sont isolées (en 1 vs. 1).

6) Le nombre d'informations analysées (coefficient de corrélation positif r=0,159)
Plus vous analysez d’informations sur un match avant de parier (voir les différents types d’infos ci-haut), meilleur sera votre retour sur investissement.
7) Le nombre de sources d'informations consultées (positif r=0,219)
Plus vous consultez des sources différentes avant de parier (voir les différents types de sources d’infos ci-haut), meilleur sera votre retour sur investissement.
8) Respecter le principe consistant à ne jamais parier sur des sports inconnus (positif r=0,161)
L’ignorance vous fera perdre sur le long terme, vous fier seulement aux cotes pour parier sur des sports que vous ne connaissez ne vous mènera pas loin.
9) Respecter le principe consistant à ne jamais parier sur des sports connus sans prendre le temps d’analyser l’information (positif r=0,154).
En lien avec la fréquence de recherche d’information spécifique, plus vous prenez le temps d’analyser l’info spécifique à vos paris avant de placer ces paris, meilleure sera votre performance.

Au final, comme l’a indiqué la NOU Team ci-haut, ces résultats sont basés sur un échantillon de 161 parieurs que l’on peut qualifier d’EXPERTS (retour sur investissement moyen des répondants de 1,27 vs. 0,80 pour la moyenne française, expérience en paris sportifs moyenne de 3 ans, répondants fréquentant tous des forums de paris sportifs...).
Pour cette raison, les répondants étaient tous relativement proches dans leurs manières de parier, ce qui implique que les variables significatives présentées à l’instant seraient encore plus valables dans le cas où le questionnaire avait été diffusé à l’ensemble des parieurs sportifs français (en termes statistiques, il y aurait eu plus de variance pour chacune des variables mesurées).

J’espère que c'est clair. N’hésitez pas à écrire vos commentaires dans la discussion directement plutôt qu’en MP, comme ça tout le monde bénéficiera des réponses que j’aurai à apporter à vos éventuelles questions.

Merci encore à tous, en espérant que cela puisse vous aider!

Marcooo
Marcooo
Nouveau
 
Message(s) : 6
Inscription : Sam Sep 10, 2011 19:12

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par mineusk » Lun Juil 16, 2012 8:49

Merci Marco :bien:
Euskadi
Proxima estacion : Esperanza
Avatar de l’utilisateur
mineusk
MEGA CRAMPON
 
Message(s) : 27210
Inscription : Ven Nov 7, 2008 10:42
Localisation : Nancy Plage

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par NOU » Mar Juil 17, 2012 19:21

Merci Marcoooo.
J'ai édité le premier post pour qu'il soit désormais correct.
COME ON MIGHTY REDS !
Avatar de l’utilisateur
NOU
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 269622
Inscription : Mar Sep 16, 2003 7:20
Localisation : Vincennes

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par leyton » Mar Juil 17, 2012 20:40

Super intéressant, peut être cela va t'il nous donner des pistes pour mieux parier :bien:
Encore bravo
Droit au But
Avatar de l’utilisateur
leyton
MEGA CRAMPON
 
Message(s) : 10529
Inscription : Ven Juin 29, 2007 14:55

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par pradouchka » Mer Juil 18, 2012 12:05

Tres interessant ce post,,merci Marcooo
Avatar de l’utilisateur
pradouchka
Nouveau
 
Message(s) : 2
Inscription : Ven Sep 2, 2011 14:52

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par Ti-Dimi » Ven Août 17, 2012 22:11

Salut :)

Je me demandais si y'a eu des statistiques au niveau des types de paris qui réussisaient le mieux ?

Genre des simples, multiples ou peut-être même over/under etc ...
AUPA BO
Avatar de l’utilisateur
Ti-Dimi
Mordu
 
Message(s) : 714
Inscription : Dim Jan 15, 2012 21:04

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par NOU » Ven Août 17, 2012 22:38

Ti-Dimi a écrit :Salut :)

Je me demandais si y'a eu des statistiques au niveau des types de paris qui réussisaient le mieux ?

Genre des simples, multiples ou peut-être même over/under etc ...


Hello
Dans cette étude, on ne distinguait pas les types de paris.

Pour moi, quel que soit le type de pari, ce sont les méthodes d'analyses qui comptent avant tout.

Idem, quel que soit le sport, la perf dépendra de l'analyse (et critères mentionnés comme "influençant la réussite")
COME ON MIGHTY REDS !
Avatar de l’utilisateur
NOU
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 269622
Inscription : Mar Sep 16, 2003 7:20
Localisation : Vincennes

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par Ti-Dimi » Ven Août 17, 2012 22:40

NOU a écrit :
Ti-Dimi a écrit :Salut :)

Je me demandais si y'a eu des statistiques au niveau des types de paris qui réussisaient le mieux ?

Genre des simples, multiples ou peut-être même over/under etc ...


Hello
Dans cette étude, on ne distinguait pas les types de paris.

Pour moi, quel que soit le type de pari, ce sont les méthodes d'analyses qui comptent avant tout.

Idem, quel que soit le sport, la perf dépendra de l'analyse (et critères mentionnés comme "influençant la réussite")


Ok, merci de ta réponse aussi rapide :bien:
AUPA BO
Avatar de l’utilisateur
Ti-Dimi
Mordu
 
Message(s) : 714
Inscription : Dim Jan 15, 2012 21:04

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par TheUltimate » Sam Août 25, 2012 17:32

très intéresant ce post Marco :bien:
Avatar de l’utilisateur
TheUltimate
1er CRAMPON
 
Message(s) : 1317
Inscription : Lun Jan 10, 2005 11:20

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par etrigan » Sam Nov 10, 2012 13:45

voila ce a quoi je pense avant de valider un paris


Code : Tout sélectionner
Rappelez-vous que ce n’est pas le but du bookmaker, il viendra payer votre gain avec les pertes d’autres.



les enfoirés fdj compris dedans of course :nul1:
le feeling
Avatar de l’utilisateur
etrigan
2ème CRAMPON
 
Message(s) : 2434
Inscription : Mer Déc 10, 2003 17:15
Localisation : de retour a Quimper

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par Chadmild » Ven Déc 21, 2012 15:54

Ca semble intéressant, je lirai ça ce soir et commenterai si nécessaire :bien:
* Association Gol de Letra *
Avatar de l’utilisateur
Chadmild
4ème CRAMPON
 
Message(s) : 4412
Inscription : Mar Mai 6, 2008 11:33
Localisation : 78

Re: Etude sur les parieurs sportifs : extraits du mémoire

Message par PS_ché » Ven Jan 18, 2013 11:11

super intéressant , très instructif pour les nouveaux comme moi , merci marco et pronosoft :bien:
Juste un petit truc quand j'ai lu les principes :

Les Principes

1) Ne jamais parier sur plus d’un match par jour
2) Ne jamais parier plusieurs fois sur un même match
3) Ne jamais parier sur des cotes inférieures à 1,2
4) Ne jamais parier sur des cotes supérieures à 3,5
5) Ne jamais parier sur des cotes similaires
6) Ne jamais parier sur des matchs sans enjeu
7) Ne jamais parier sur des matchs à élimination
8) Ne jamais parier sur ses équipes (joueurs) préférées
9) Ne jamais combiner plus de 3 matchs
10) Ne jamais se fier à l’opinion d’autrui
11) Ne jamais parier sur des sports inconnus
12) Ne jamais parier sur des sports connus sans prendre le temps d’analyser l’information

1- ca fait quand même pas beaucoup , j'imagine que ce sont des parieurs qui jouent gros sur un seul match après avoir pris le temps de l'analyser de long en large.

10-Qui est en contradiction avec les sources de recherche d'informations nécessaires
"6) Les forums de discussion de parieurs sportifs"
Avatar de l’utilisateur
PS_ché
Habitué
 
Message(s) : 62
Inscription : Mer Nov 21, 2012 8:56

Suivant

Retour vers Bookmakers : FAQ, Aide, Tactique, Bonus, Droit...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)

Haut de page